Navigation Menu+

Boîte à idées pour les collégiens et lycéens des Conseils de vie collégienne et Conseils de vie lycéenne

Posted on juil 4, 2016 by in Portraits | 0 comments

Bonjour !

Nous sommes les éleves du CVL, conseil de vie lycéenne au lycée La Fayette de Champagne-sur-Seine (77). Pendant l’année scolaire 2015-2016, on s’est reunis plusieurs fois avec deux ethnologues de l’association Ethnologues en herbe et avec eux, on a essayé de faire le tour de tous les problèmes qui se posaient à nous en tant que candidats aux élections du CVL, puis en tant qu’élus ou non elus souhaitant s’engager pour améliorer la vie du lycée.

Nous avons invité à une de nos reunions des élus CVC du collège voisin de notre lycée. Nous avons vu que c’était important d’échanger autour de ces doutes, interrogations ou problèmes que nous rencontrons tous, collégiens ou lycéens, avant de nous lancer dans une candidature, pendant notre mandat et après, quand vient le moment de passer le flambeau.

On voulait partager cette réflexion avec vous, pas seulement les questions, mais aussi les réponses qu’on a tentées. C’est ainsi qu’est née l’idée de … « la boîte à idées ». Nous pourrions tous y échanger autour des problématiques et partager les solutions que nous imaginons pour vivre les CVL, les CVC et l’engagement personnel des élèves pour améliorer leurs établissements scolaires.

C’est bientôt l’élection du Conseil de Vie Lycéenne (ou collégienne). Vous avez des problèmes dans votre candidature ? Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Vous vous sentez engagé mais vous avez peur de ne pas être élu ?

Il y a plusieurs solutions pour que les élèves soient plus à l’aise avec ces élections.

D’abord c’est important, au début de l’année, de présenter le CVL devant tous les élèves. On peut profiter d’un moment où ils sont rassemblés dans la cour et avec un micro, faire la présentation. La meilleure façon de parler du CVL et surtout de donner envie d’y participer, c’est de décrire les projets qui ont été réalisés. Par exemple au lycée La Fayette, on est intervenus pour faire placer des bancs autour de l’établissement car il n’y avait aucun endroit où s’asseoir. Il ne faut pas seulement dire le résultat, mais toutes les étapes et démarches, comment on s’y est pris au CVL pour faire avancer ça.

Une autre solution est de passer de classe en classe. On peut plus facilement dialoguer. Expliquer que le CVL sert à améliorer la vie lycéenne et demander aux élèves ce qu’ils aimeraient améliorer dans l’établissement. Dire que toutes les idées sont les bienvenues, les noter et les faire circuler.

On peut aussi proposer des afficheschaque candidat se présente de manière assez personnelle, mais en respectant une même consigne : l’affiche donne une photo et un petit texte-programme où la candidate/le candidat présente des projets qui lui tiennent à cœur et dit pourquoi. Ces affiches peuvent être dans le hall de l’établissement. Elles permettent de mettre un visage sur un nom et sur ce nom, un projet.

Très important aussi: avoir un lieu d’affichage dédié pour le CVL et où informer les élèves des dates, des échéances et des modalités du vote.

Vous n’avez pas été élu mais vous souhaitez quand même participer ? Le CVL est constitué mais comment accueillir les élèves volontaires ?

Dans notre CVL à La Fayette, nous avons des élu(e)s mais aussi des lycéen(nes) qui se sont présentés, qui veulent faire des choses et dont la candidature n’a pas été retenue. Nous les accueillons volontiers, surtout si ils/elles ont des idées pour améliorer le quotidien du lycée.

Pour que ce soit clair que le CVL est ouvert à toutes les bonnes volontés, vous pouvez réaliser une affiche qui indique que le CVL est ouvert à tous et bien communiquer aux dates de réunion « Le CVL est ouvert à tous, venez proposer vos idées, venez nombreux ! »

Le CVL de votre lycée est constitué. Mais comment faire pour que chaque élu s’approprie sa fonction, que ce ne soit pas juste statut? Et comment faire aussi pour souder le groupe ?

Nous avons pensé à organiser une journée d’intégration pour partager un moment ensemble. Il faut que ce soit quelque chose de convivial et ludique : un bowling, un goûter, un jeu de pistes …

Vous êtes élu … et méconnu de la plupart des élèves ! Comment vous faire connaître et reconnaître ?

On a imaginé que chaque élu/participant au CVL porterait un brassard qui permet aux autres élèves de l’identifier. On en trouve sur Internet, mais c’est un peu cher. On a eu l’idée de le confectionner nous-mêmes très simplement avec du velcro en couleur un peu flashy avec une mention au feutre spécial tissu. L’atelier de fabrication du brassard, c’est aussi l’occasion de souder le groupe.

Autre idée pour faire connaître et reconnaître le CVL : créer son logo. Et pour ce faire, organiser un concours ouvert à tous, exposer les projets, organiser un vote pour élire les trois premiers qui seront récompensés par un prix.

Vous avez une idée de projet pour améliorer la vie du lycée. Comment réaliser ce projet ? Comment le faire connaître ? Avec qui le monter ? Comment donner aux autres l’envie de se joindre à vous ?

Sur la question de la diffusion de l’information, il y a plein de possibilités. Nous en avons testé une qui marche très bien : on a créé la page Facebook du CVL où on publie toutes les annonces et les invitations à rejoindre des groupes de réflexion et préparation de telle ou telle initiative (une sortie, un événement au lycée, un achat pour le foyer des élèves, etc.). Dans les réseaux sociaux, on peut aussi penser à Snapchat.

Autres solutions : réaliser un flyer sur le contenu du projet envisagé et le distribuer ou l’afficher aux endroits les plus stratégiques du lycée, lieux de passage (hall, cantine, etc.) mais aussi lieu de stationnement et de retrouvailles comme autour de la machine à café ; faire passer une annonce vocale à la cantine ou au moment des pauses ; consacrer un panneau d’affichage identifié comme celui du CVL (idéalement sous un support en verre), le placer dans un lieu accessible à tous, le diviser en quatre parties avec une feuille qui explique ce qu’est le CVL, une feuille qui récapitule le planning mensuel du CVL, une feuille qui informe du ou des projets en cours et une feuille qui annonce les prochains projets

Ne pas oublier qu’on peut se faire aider par des surveillants pour diffuser l’information et que des partenariats peuvent être tissés avec des entreprises locales pour financer certains projets ou éditer certains documents. Nous avons eu l’initiative de distribuer des roses à la Saint Valentin. On peut imaginer que ce genre d’initiative bénéficie du sponsoring d’un fleuriste. Ou bien qu’une société de photocopies soit partenaire de la réalisation et de la distribution d’un flyer. Donc, il faut savoir qu’on n’est pas tout seuls !

Il y a les projets que l’on peut mettre en place, mais aussi les services que l’on peut proposer. Nous avons pensé à mettre en place une Boîte à services (par exemple échange de cours, de savoir-faire, appels à bénévolats pour des événements du CVL, etc.).

Votre participation au CVL se termine. Comment transmettre votre expérience et faire perdurer vos actions ?

Comme dit souvent le Conseiller Principal d’Éducation de notre lycée, il y a cette impression de construire chaque année sur du sable avec les CVL parce qu’on ne garde pas forcément de traces de ce qui a été fait l’année précédente. C’est important pour faire vivre le CVL de transmettre les expériences, d’inscrire l’action du CVL dans une histoire qui peut aussi rejoindre celle de l’établissement.

On peut prévoir des traces numériques (la page Facebook sur plusieurs années, un blog à créer) et aussi des traces écrites. On peut par exemple créer un journal trimestriel du CVL où sont présentés tous les projets réalisés au fur et à mesure. Ce journal permettrait de créer les archives du CVL pour chaque année en cours.

Il faut aussi à chaque réunion désigner quelqu’un qui prend des notes, établit un compte-rendu et le fait circuler. Ces comptes rendus sont rangés dans un dossier qui est remis aux membres du CVL suivant.

C’est important de créer un vrai passage de relais. De notre côté, nous nous faisons accompagner aux réunions par un camarade non encore élu pour l’initier au rôle et au statut d’élu. Pendant notre mandat déjà, nous nous mettons à la recherche de camarades susceptibles de prendre le relais l’année suivante.

Pour tout cela, nous allons poursuivre notre recherche de bonnes pratiques dans les BDE (Bureaux Des Etudiants) des universités.

Et surtout nous attendons vos retours d’expériences pour echanger et explorer

ensemble de nouvelles pistes !

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ six = 10

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

"Bonjour ! Nous sommes les éleves du CVL, conseil de vie..." Une réalisation Avec le soutien de